5 questions à Catel, membre du jury pour l’appel à candidatures de nouveaux talents.

Publié le 26.11.2019
Afin de produire l’affiche de BD 2020, le Centre national du livre (CNL) a lancé un appel à candidatures sur portfolios destiné aux nouveaux talents de la bande dessinée contemporaine. 100 portfolios ont ainsi été reçus, dont dix ont été sélectionnés par un jury d’experts et de professionnels, pour permettre à leurs auteurs de travailler sur l’illustration de l’affiche de BD 2020. Ce même jury s’est ensuite réuni pour étudier les propositions des dix candidats sélectionnés et choisir la création amenée à devenir le visuel officiel de l’Année nationale de la bande dessinée. Nous avons rencontré Catel à l'occasion des délibérations du jury. Nous en avons profité pour lui poser 5 questions sur la bande dessinée en général et sur son actualité.

Pouvez-vous vous présenter, quel est votre parcours et votre métier ?

Je m’appelle Catel Muller dite « Catel ». Je suis autrice et dessinatrice de bande dessinée. Je suis également présidente de la commission bande dessinée du Centre National du Livre (CNL).

Pouvez-vous partager avec nous un souvenir lié à vos lectures de bande dessinée ?

J’ai énormément de souvenirs de bande dessinée. J’ai été biberonnée à Astérix de Goscinny et Uderzo et au Petit Nicolas de Sempé et Goscinny. J’ai découvert ensuite tous les dessinateurs de Pilote. Celle qui m’a le plus impressionnée est Claire Bretécher que j’ai découverte à l’adolescence avec Agrippine. À ce moment-là, j’ai eu une révélation. Je voulais être dessinatrice comme elle. Dans les années 80-90, les femmes étaient trop peu nombreuses dans le milieu. Aujourd’hui, heureusement, le monde a changé et le nombre d’autrices a considérablement augmenté.

En tant que membre du jury et présidente de la commission bande dessinée du CNL, que pensez-vous de la jeune création d’illustrateurs et illustratrices ?

Nous avons la chance de vivre dans un pays qui a une richesse créative absolument extraordinaire. La centaine de projets reçus dans le cadre de l’appel à candidatures de Nouveaux Talents représente très bien cette créativité. Au sein de ce grand panorama illustré, il a été très difficile de choisir celui ou celle qui représenterait la manifestation avec son affiche pour BD 2020.

Qu’évoque pour vous cette manifestation nationale BD 2020 ? Qu’attendez-vous d’une manifestation d’une telle ampleur ?

C’est une très belle initiative qui permet de reconnaître le 9e art comme un art majeur alors qu’il est encore trop souvent perçu comme un art mineur de la littérature. Mais, aujourd’hui, avec la grande diversité de créations existantes (bande dessinée fiction, documentaires, romans graphiques, BD humour …), il est important de faire connaitre ce large panel au grand public.

Enfin, Catel, quelles sont vos actualités en tant qu’autrice et dessinatrice ?

Je viens de réaliser un roman graphique qui s’intitule Le roman des Goscinny chez Grasset. Je travaille d’habitude sur des portraits de femmes (Olympe de Gouges, Joséphine Baker, Kiki de Montparnasse…). Mais, dans Le Roman des Goscinny, c’est à la fois le portrait de Goscinny père et celui de sa fille, qui est écrivaine également. Elle a par ailleurs signé avec moi la série Le monde de Lucrèce chez Gallimard jeunesse.