Qu’est-ce que la bande dessinée aujourd’hui ? À la découverte des différentes formes d’un art aux multiples facettes

Publié le 21.11.2019
Roman graphique, bande dessinée autobiographique, BD journalisme, bande dessinée didactique, adaptations littéraires en BD, ou encore biographies dessinées. Le panel est large, et vous êtes sans doute un peu perdus face à la multitude de nouvelles formes du 9eme art. Voici un article qui devrait vous aider à vous y retrouver.

Le roman graphique

Le roman graphique (graphic novel en anglais) est un genre relativement nouveau - même s’il existait entre les deux guerres une production de « romans graphiques » conçus par les auteurs Franz Masereel ou Lynn Ward- qui a permis de conquérir un lectorat qui était peut-être encore un peu trop hermétique à la bande dessinée dans les années 1980. Il existe aujourd’hui en librairies des rayons spécifiques intitulés romans graphiques.

Histoire 

Le premier « roman graphique » à populariser le terme est A Contract with God de Will Eisner publié en 1978.

Qu’est-ce-qui le caractérise ?

Une liberté dans le format qui est moins contraignant que l’album de bande dessinée limité à 48 pages. 

Des exemples 

  • Aya de Youpougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie (Gallimard, 2005)
  • In Waves d'AJ Dungo (Casterman, 2019)
Aya de Youpougon
In Waves

La bande dessinée autobiographique

La bande dessinée autobiographique a émergé de manière significative en France dans les années 1990.

Histoire 

La bande dessinée autobiographique accède à la notoriété avec Maus de l’auteur américain Art Spiegelman parue en France en 1992 aux éditions Flammarion.

Maus d'Art Spiegelman

Qu’est ce qui la caractérise ?

Comme son nom l’indique, ici c’est la vie de l’auteur qui est mise en textes et en images. Dans Maus, Art Spiegelman raconte la vie de son père rescapé des camps de la mort. Les nazis représentés en chats chassent les souris (les Juifs). Dans Persepolis, Marjane Sartrapi raconte son enfance en Iran en quatre volumes, jusqu’à son arrivée en France. Dans L’Arabe du futur, Riad Sattouf né en France narre l’histoire de sa famille originaire de Libye.

Des exemples 

  • Persepolis de Marjane Sartrapi (L’association, 2007)
  • L’Arabe du futur de Riad Sattouf (Allary éditions, 2015)
  • Les Ignorants d’Etienne Davodeau (Futuropolis, 2011)
  • Journal de Fabrice Neaud (Ego comme X, 1992)
  • Falafel sauce piquante Michel Kichka (Dargaud, 2018)

Persepolis de Marjane Sartrapi
L’Arabe du futur de Riad Sattouf

Les reportages dessinés, BD journalisme ...

Les reportages ou témoignages dessinés apparaissent comme le genre qui s’est le plus imposé depuis le début des années 2000. Du journalisme aux bulles, il n’y a souvent qu’un pas. Lancée en 2013, la Revue dessinée est un exemple de cette nouvelle façon de faire du journalisme.

Histoire

Un des pionniers du genre est le dessinateur canadien Guy Delisle avec sa bande dessinée Pyong Yang (L’association, 2003).

Qu’est ce qui les caractérise ?

Ce sont des enquêtes de terrain souvent politiques ou militantes. Des enquêtes journalistiques retranscrites en bande dessinée. Mathieu Sapin a suivi François Hollande en 2012, en campagne puis à L’Elysée, ce qui a donné deux bandes dessinées :  Campagne présidentielle : 200 jours dans les pas du candidat François Hollande... (Dargaud,2012) et Le Château : une année dans les coulisses de l’Elysée (Dargaud- 2015).

Des exemples 

 

  • Palestine : une nation occupée de Joe Sacco, (Vertige Graphic, 1996) 
  • Palestine : dans la bande de Gaza de Joe Sacco (Vertige Graphic, Paris, 1996) 
  • Palestine, intégrale des deux premiers volumes de Joe Sacco (Rackham, 2010)
  • The Fixer : une histoire de Sarajevo, Joe Sacco, (Rackham, Montreuil, 2005)
  • BD Reporter, du Printemps arabe aux coulisses de l'Élysée de Patrick Chapatte (Glénat, 2011)
  • Le Château : une année dans les coulisses de l’Elysée de Mathieu Sapin (Dargaud, 2015)
  • Pyong Yang de Guy Delisle (L’association, 2003) 
  • Chronique de Jérusalem de Guy Delisle (Delcourt, 2011)
  • Un Printemps à Tchernobyl d'Emmanuel Lepage (Futuropolis, 2012)
  • Le Photographe d’Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier (Dupuis, 2010)

Pyong Yang de Guy Delisle
Le Château : une année dans les coulisses de l’Elysée de Mathieu Sapin

Les essais en bande dessinée

Histoire

Les essais en bande dessinée ont proliféré depuis les années 2000.

Qu’est ce qui les caractérise ?

écologiques, féministes ou politiques, les essais en bande dessinée permettent d’illustrer des thèses sérieuses et les rendre accessibles au plus grand nombre. La série Les Culottées de Pénélope Bagieu retrace la vie des femmes célèbres, elle est en quelque sorte un essai sur l’histoire du féminisme. Saison Brune de Philippe Scarzoni publié en 2012 aux éditions Delcourt, est un essai en bande dessinée sur les questions environnementales.

Des exemples 

  • Saison Brune de Philippe Scarzoni (Delcourt, 2012)
  • Les Culottées de Pénélope Bagieu (Gallimard, 2017)

Les Culottées de Pénélope Bagieu

Les bandes dessinées didactiques

Histoire 

Les bandes dessinées didactiques sont apparues récemment dans les années 2010 et sont souvent très humoristiques.

Qu’est ce qui les caractérise ?

Ce sont des ouvrages de vulgarisation scientifique, philosophique ou sociologique souvent avec un humour décalé. Marion Montaigne est une des spécialistes du genre. Elle est l’autrice des aventures du professeur Moustache et de la série La Vie des très bêtes aux éditions Bayard Jeunesse et de la série Tu mourras moins bête aux éditions Dargaud.

Des exemples :

  • Collection Sociorama (Casterman)
  • Collection “Petite Bédéthèque des Savoirs” (éditions du Lombard)
  • Collection « Octopus » (Delcourt)
Tu mourras moins bête de Marion Montaigne

Les adaptations littéraires 

Histoire 

Les adaptations littéraires sont un phénomène qui a pris une ampleur particulière en France, à partir des années 2000 Plusieurs éditeurs ont d’ailleurs créé des collections dédiées : « Ex Libris » chez Delcourt, « Fétiche » chez Gallimard, « Noctambulles » chez Soleil, ou « Adonis-Romans de toujours » chez Glénat.

Qu’est ce qui les caractérise ?

Ce sont les grands classiques de la littérature ou des romans contemporains à succès, voire des œuvres plus confidentielles, qui sont adaptés en bande dessinée.

Des exemples 

  • Moby Dick de Christophe Chabouté d’après Melville (Vent d’Ouest, 2014)
  • L’Étranger de Jacques Ferrandez d’après Albert Camus (Gallimard, 2013)
  • Le Horla de Guillaume Sorel d’après Guy de Maupassant (Rue de Sèvres, 2014)

Le Horla de Guillaume Sorel d’après Guy de Maupassant

Les biographies dessinées

Histoire

Les ouvrages de Catel figurent parmi les plus notoires dans cette spécialité. Des collections spécifiques ont été créées telles que « Les Grands Peintres » chez Glénat.

Qu’est ce qui les caractérise ?

Ce sont des biographies d’artistes ou de personnalités très bien documentées mises en images.

Des exemples 

  • Pablo de Clément Oubrerie et Julie Birmant (Dargaud,2014)
  • Kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet (Casterman, 2007)
  • Joséphine Baker de Catel et Bocquet (Casterman, 2016)
  • Fréhel de Johan G. Louis (Nada, 2018)
Fréhel de Johan G. Louis