Bourse des talents 2020 : Hospitaliers en première ligne

Publié le 27.05.2020
À l'occasion de son soixantième anniversaire, le C.G.O.S donne la possibilité aux agents de la fonction publique hospitalière, en activité ou retraité, de de se raconter par le dessin sur le thème : "Hospitaliers en première ligne".

Une bourse des talents "Bande dessinée"

Réalisée en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image dans le cadre de l’Année de la Bande dessinée, cette opération a pour vocation de donner la parole aux agents de la fonction publique hospitalière, dans une période où le besoin de s’exprimer est particulièrement présent. 

Nul besoin d’avoir de super talents pour raconter, en dessin ou en dialogues, le quotidien sur le front du Covid-19.

 

Comment participer ?

Deux options s'offrent à vous :

  • Scénariser et dessiner

Téléchargez la planche de BD de 8 cases où ne figure qu’un dessin d'introduction pensé par Elric Dufau.

Ne vous reste qu'à dérouler la pelote de votre imagination afin de proposer une suite comprenant dessins et dialogues.

 

  • Scénariser et dialoguer

Téléchargez la planche de BD de 8 cases où ne figurent que les dessins signés Elric Dufau.

C'est à vous que revient la mission de remplir les bulles en rédigeant le scénario et les dialogues.

 

La date limite de participation est fixée au 15 juillet 2020.

À noter : Cette bourse est réservée aux agents de la fonction publique hospitalière, en activité ou retraité, et disposant d’un numéro C.G.O.S.

 

Le jury

Composé d'Elric Dufau, de représentants du C.G.O.S et de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image d’Angoulême, le jury désignera trois lauréats qui remporteront des Chèques Culture et une Wonderbox.

 

Retrouvez l'ensemble des modalités de participation et le détail des lots offerts aux gagnants sur la page dédiée.

 

Deux questions à Angèle Couret, directrice générale adjointe du C.G.O.S

 

1/ Quel lien le Cgos entretient-il avec la bande dessinée ?

 

Le C.G.O.S n’est pas un acteur du monde de la BD mais dans son rôle d’organisme d’œuvres sociales il fait la promotion de la pratique artistique avec des concours photos, des expositions d’arts plastique…et de la lecture sous toutes ses formes, BD y compris. Nous permettons l’accès à des tarifs avantageux aux abonnements magazines, dont ceux dédiés à la BD avec par exemple Charlie Hebdo, Fluide Glacial… et tous les abonnements pour enfants et adolescents : Astrapi, Picsou magazine, Le Journal de Mickey…
Nous permettons par ailleurs via le dispositif Chèques culture financé à 50% par le C.G.O.S de donner l’accès à tout l’univers de la culture (livres, abonnements presse…)

 

2/ Pourquoi avoir créé cette bourse ?

Le C.G.O.S a lancé sa première bourse en 2007 avec pour objectif de valoriser les initiatives ou démarches remarquables d’agents en activité, menées dans un cadre non professionnel.
Plusieurs thèmes ont été abordés : la transmission de la connaissance scientifique, la valorisation du patrimoine, l’économie alternative et solidaire, la création artistique artisanale, les actions en faveur des animaux, la solidarité intergénérationnelle, le sport et engagement social, l’accompagnement à l’usage de l’Internet…

L’idée d’une prise de contact entre la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image et le C.G.O.S. émane du président du C.G.O.S., Hervé Léon, également Directeur du Centre Hospitalier d’Angoulême, qui souhaitait impliquer le C.G.O.S. dans l’Année de la bande dessinée.

Cette bourse des talents 2020 dédiée à la BD (une autre consacrée aux nouvelles existe en parallèle), est ainsi la 13e bourse des talents portée par le C.G.O.S depuis ses débuts.