Au programme de BD 20.21 pour les mois de janvier et février

Le célèbre festival Quai des Bulles de Saint-Malo, 2e plus important en termes de fréquentation après le festival international de bande dessinée d’Angoulême (FIBD), fêtera sa 40e édition du 29 au 31 octobre prochain.

En attendant cet anniversaire, l’association Quai des Bulles organise, depuis le 15 décembre 2020 et jusqu’au 15 avril 2021, un parcours BD dans la vieille ville de Saint-Malo. L'occasion de profiter de balades illustrées tout en respirant l’air du large.

Fidèle à ses objectifs premiers de favoriser la création, en assurer la promotion et valoriser le métier d’auteur de bande dessinée, Quai des Bulles propose au public de découvrir des créations exclusives et inédites. 
Pour la première fois en France, le travail de l’auteur américain Adrian Tomine fera l’objet d'expositions qui montreront l’étendue de son talent, de ses premiers albums à ses fameuses unes réalisées pour le New Yorker
Au programme également : les illustrations crayonnées de cabanes de l’auteur Nylso et des focus sur les bandes dessinées de Teresa Radice et Stefano Turconi (Les Filles des marins perdus, Glénat, 2020), de Fred Zanzim (Peau d’Homme, Glénat, 2020), de Franck Le Gall (série Théodore Poussin, Dupuis), d'Emmanuel Lepage (Ar-Men, l’enfer des enfers, Futuropolis, 2017) et de Laurent Lefeuvre.

Pour en savoir plus, c'est par ici.

 

L’autre grand temps fort de ce début d’année est marqué par la réouverture du Musée de la bande dessinée d'Angoulême qui compte deux grandes expositions au programme :

  • « Kubuni, les bandes dessinées d’Afrique.s » du 27 janvier au 26 septembre 2021
  • « De Popeye à Persépolis, bande dessinée et film d’animation » du 27 janvier au 27 mai 2021

Pour en savoir plus sur l'exposition "De Popeye à Persépolis", c'est par ici.

 

Alors que le festival international de la bande dessinée d’Angoulême est contraint de se réinventer face au contexte sanitaire, les gares prennent le relais et lui offrent un écrin naturel idéal pour s’exposer aux regards de tous, initiés ou novices, passionnés ou simples curieux. Comme l’art joyeux, acéré et foisonnant de la bande dessinée qui s’adresse à tous les publics, la gare accueille toutes les générations et tous les milieux.

Ainsi, plus de 40 gares partout en France (dont, pour la première fois, l’ensemble des gares parisiennes), présenteront, de mi-décembre 2020 à mi-février 2021 l'ensemble des Sélections 2021 pour les Fauves d'Angoulême (75 titres) et une dizaine de BD-événements en format XXL.

Pour en savoir plus sur cette initiative, c'est par ici.

 

Les autres temps forts des mois de janvier et février 2021 sont à retrouver ici.