BD 20>21 : le bilan à mi-parcours

Publié le 01.02.2021
Annoncée en janvier 2019 par Franck Riester, alors ministre de la Culture, BD20>21 a pour ambition d’accroître la visibilité de la bande dessinée en faisant naître des initiatives nouvelles et en mettant en avant les actions déjà existantes en France comme à l’étranger.

Des milliers d’événements ont d’ores et déjà eu lieu en France et à l’international. Et, de nombreux musées, bibliothèques et médiathèques, établissements scolaires et universitaires, Instituts français, Ambassades et Alliances françaises se sont mobilisés pour proposer tout au long de l’année des rencontres d’auteurs, des expositions et des animations dédiées à la mise en valeur de la bande dessinée, tout en sachant s’adapter au contexte sanitaire.

Une mobilisation exceptionnelle

Au 27 janvier 2021, on compte ainsi 2 130 événements répertoriés organisés par 1 313 lieux.

Parmi eux :

  • 984 bibliothèques et médiathèques
  • 101 musées
  • 91 écoles et établissements scolaires
  • 75 structures à l’étranger
  • 68 collectivités territoriales

 

Les temps forts

La programmation de l'Année de la bande dessinée a reposé en 2020 sur un dispositif complet de mise en valeur des initiatives portées par les opérateurs du ministère de la Culture, par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports (notamment par un programme de résidences d’auteurs de bande dessinée à l’école), par le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, par le réseau des festivals de bande dessinée et de librairies spécialisées, par les associations et syndicats représentants du secteur professionnel, ainsi que par de très nombreux partenaires privés.

Elle est également constituée d’initiatives directement organisées et financées par le Centre national du livre (CNL) et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême (CIBDI).
 
Avec pour objectif de mettre en lumière le rôle fédérateur du 9e art et de l'institutionnaliser comme art majeur, la programmation de l'Année de la bande dessinée a été pensée et conçue selon six grandes directions :

  1. Populaire
  2. Artistique, culturelle et patrimoniale
  3. Éducative
  4. Académique, intellectuelle et de recherche
  5. Professionnelle
  6. Internationale

 

Populaire

Pour promouvoir la bande dessinée auprès du public et valoriser le 9e art auprès des publics empêchés et éloignés du livre et de la lecture.

 

Quelques temps forts :
 
- Les Villages BD, une manifestation itinérante proposée par le ministère de la Culture et organisés par le Centre national du livre à Lille du 26 juillet au 9 août 2020 et à Brest les 19 et 20 septembre 2020. Intégrés aux programmations des Escales de l’été à Lille et aux Rencontres brestoises de la bande dessinée organisées par Brest en Bulle, les deux étapes du Village BD ont proposé des animations s’articulant autour de trois grands axes : une grande exposition sur la bande dessinée, des ateliers destinés au jeune public animés par des auteurs de bande dessinée et une scène BD2020 implantée au sein du Village BD proposant des rencontres avec des auteurs de bande dessinée.

 

- « Toute la France dessine ! », grande opération nationale inédite organisée par la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême (CIBDI) lancée dans le cadre de BD2020 et de l’opération du ministère de la Culture #CultureChezNous, « Toute la France dessine ! » a permis à des milliers d’internautes de compléter des strips créés par les grands auteurs de bande dessinée Florence Cestac, Jul, Giorgias Marras, Catherine Meurisse, Joseph Falzon, François Olislaeger, Frank Margerin, Camille Jourdy, Tristoon, Yoon-Sun Park, Emmanuel Guibert, Zeina Abirached, Catel, Fabcaro, Katherine Ferrier, Lisa Mandel, Laureline Mattiussi, Florence Dupré Latour, Gilles Rochier, Bernadette Després, Jérémie Moreau et Luz. 
L’opération a également rencontré un vif succès via l’organisation de plus de 300 ateliers de découverte du 9e art et de pratique du dessin partout en France. Ces ateliers, organisés lors des vacances d’été et de la Toussaint 2020, ont mobilisé 3200 participants et impliqués 101 auteurs et 98 structures culturelles et socio-éducatives.

 

- Les grands festivals de bande dessinée en 2020, soutenus par le Centre national du livre, ont proposé, tout au long de l’année, des contenus innovants et de qualité, en ligne ou en présentiel, auprès des publics scolaires, du jeune public ou des publics empêchés ou éloignés du livre et de la lecture pour donner à voir la vitalité et la richesse de la création en bande dessinée : le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD), pour sa 47e édition fut l’un des grands temps forts de BD20>21 et le lieu de son lancement officiel, mais aussi Lyon BD, BD Regards 9 à Bordeaux, Les rencontres du 9e art à Aix-en-Provence, Formula Bula à Paris, BD Boum à Blois, le Festival Fumetti à Nantes, le Festival de BD de Colomiers, On a marché sur la bulle à Amiens, Quai des bulles à Saint-Malo, le festival Spéléographies à Rennes et le festival BD à Bastia.

 

Artistique, culturelle et patrimoniale 
pour promouvoir la création française et valoriser le patrimoine français d’excellence de la bande dessinée 

 

Quelques temps forts :
 
- La grande exposition « Picasso et la bande dessinée » a été inaugurée le 21 juillet au Musée Picasso à Paris. À travers une sélection de dessins, d’estampes et de planches originales, l’exposition a mis en lumière la passion de Picasso pour la bande dessinée et l’expérimentation de nouvelles techniques qui l’ont rapproché de cet art.
 
- L’exposition événement « Catherine Meurisse, la vie en dessin » à la Bibliothèque publique d’information à Paris s’est tenue du 30 septembre au 25 janvier 2021.
 
- L’exposition inédite « Largo Winch, aventurier de l’économie » à la Citéco à Paris, à l'occasion du 30e anniversaire de la saga dessinée, propose une immersion complète dans l’univers de l’ « aventurier humaniste ». Elle s’accompagne de nombreux ateliers à destination du jeune public, de visites guidées et de nocturnes.
 
- L’exposition « Versailles dans la bande dessinée » a été inaugurée au Château de Versailles mi-septembre 2020.

 

Éducative
pour faire franchir une étape à la présence de la bande dessinée à l’école et renforcer les initiatives d’éducation artistique et culturelle en lien avec le 9e art

 

Quelques temps forts :
 
-Dès septembre 2020, un grand projet de résidences d’auteurs de bande dessinée en milieu scolaire à l’échelle nationale a été mis en place par le ministère de la Culture et le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Cette action, qui a débuté à la rentrée scolaire 2020 et qui continuera à s’organiser tout au long de l’année scolaire 2020-2021, compte à ce jour 62 résidences d'auteurs dans 46 départements français.
 
- Le Prix Manga’Amazonie dans l’Académie de Guyane a été organisé par les professeurs documentalistes de l'Académie de Guyane pour faire découvrir aux élèves l'univers du manga.     
 
- En juin 2020, un grand concours de création de bande dessinée réservé aux scolaires a été organisé dans le cadre du Festival international de la bande dessinée en Tunisie - Sousse, cofondé par UFE Sousse et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême.

 

Académique, intellectuelle et de recherche
pour développer le 9e art dans l’espace universitaire et la recherche.

 

Quelques temps forts : 
 
- Le cycle de conférence exceptionnel sur la bande dessinée au Collège de France inauguré par Benoît Peeters a marqué la première intervention d’importance pour le Neuvième art au sein du Collège de France. Ce cycle, interrompu par la situation sanitaire, est actuellement reporté. Les conférences de Catherine Meurisse, Emmanuel Guibert et Jean-Marc Rochette seront reprogrammées en 2021. 
 
- Une masterclass « Narration en bande dessinée » animée par l'historien de la bande dessinée Jean-Pierre Mercier a été organisée par l’Agence Livre cinéma et audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine (ALCA) en partenariat avec l’UFR Lettres et Langues de l'université de Poitiers.
 
- Une masterclass « Peinture et bande dessinée de Feininger à Mattoti » animée par Benoît Peeters, elle aussi organisée par l'ALCA, a été proposée à la Méca à Bordeaux.
 
- Sur une initiative du ministère de la Culture, le Centre national des arts plastiques (Cnap), en partenariat avec l'Association de développement et de recherche sur les artothèques (ADRA) et la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image a lancé un appel à candidatures dans le cadre d'une commande nationale d'estampes. Ouvert à la diversité des pratiques artistiques, cet appel à candidatures s'adressait aux artistes qui affirment leur appartenance à l'imaginaire et aux codes de la bande dessinée et de l'image graphique. Cette commande vise prioritairement à révéler des artistes développant des recherches prospectives et expérimentales. Les artistes lauréats seront annoncés le 25 mars 2021.

 

Professionnelle 
pour mieux appréhender les évolutions spécifiques au secteur et mieux tirer parti des bonnes performances de la bande dessinée dans l’export de contenu et l’excellence des industries culturelles et créatives françaises dans ce domaine

 

Quelques temps forts :

- Publication de l’étude inédite du Centre national du livre « Les Français et la lecture de bande dessinée » conduite par Ipsos pour le CNL. Dans le prolongement des réflexions qu’il a déjà menées sur les liens qui unissent les Français au livre et à la lecture, et dans le cadre de BD2020, le CNL a souhaité analyser les rapports des Français avec la bande dessinée.
 
- L’ouverture du Marché international des droits et des licences du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD), avec le concours de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Centre national du livre et du Bureau international de l’édition française, a réuni près 75 exposants. Cet espace a représenté une opportunité exceptionnelle de renforcer les relations commerciales internationales, avec plus de 2 000 visiteurs professionnels venus de 35 pays différents.
 
- Des ventes aux enchères exceptionnelles ont été organisées par le département "Bandes dessinées" d’Artcurial et par la galerie Daniel Maghen. Elles ont proposé aux collectionneurs des œuvres rares signées André́ Franquin, Hergé́, Morris, Gotlib, Albert Uderzo Jijé, Grzegorz Rosinski, Ralph Meyer ou encore Milo Manara.
 
- « La BD prend le (Ground) Control » qui s’est tenu en mars 2020. À l’occasion de l’Année de la bande dessinée, la Sofia, Lyon BD et Ground Control se sont associés pour proposer un événement inédit : une journée entièrement dédiée aux auteurs, autrices, éditeurs et éditrices de BD, avec l’ouverture d’un forum professionnel, des conférences et des tables rondes centrés sur la valorisation de la création contemporaine  en bande dessinée.

 

Internationale
pour promouvoir la vitalité des créatrices et des créateurs français à l’étranger, ainsi que le rôle de la bande dessinée dans le plaisir de la lecture et la découverte de la langue française, également un puissant levier de rayonnement pour la France et pour ses industries culturelles et créatives.

 

- La « Fête de la BD : de la bulle à l’écran » à l’Alliance française de Dubaï
Du 2 novembre au 12 décembre, l’Alliance française de Dubaï en partenariat avec l'Institut français des Émirats arabes unis et l'Alliance française d'Abu Dhabi a célébré la bande dessinée, imprimée et animée à travers un programme complet de projections d'adaptations de BD au cinéma, d’ateliers et une exposition sur la BD innovante.
 
- Le « Bilili BD – Festival international de la bande dessinée du Congo »
Du 1er au 5 décembre 2020, l’Institut français du Congo de Brazzaville a organisé un festival dédié à la créativité graphique (la bande dessinée, le dessin animé, le digital art, le jeu vidéo, etc.) et la valorisation des auteurs de bande dessinée du bassin du Congo, tout en servant de hub boost formation/réseautage et visibilité à tous les auteurs lusophones, arabophones, anglophones et bien évidemment francophones du continent.
 
- L’exposition virtuelle « Afropolitan Comics », conçue dans le cadre du Festival national des arts 2020 de Johannesburg en Afrique du Sud en partenariat avec l’Institut Français d’Afrique du Sud, a été mise en ligne le 9 novembre 2020. L’exposition virtuelle Afropolitan comics est co-commissionnée et co-produite par l'Institut français d'Afrique du Sud et la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image (CIBDI).