La bande dessinée africaine mise à l’honneur dans le cadre de la Saison Africa 2020

Publié le 18.11.2020
L’association de deux grands événements la Saison Africa 2020 qui sera lancée en décembre, et BD 20>21, l’année de la bande dessinée, a été l’opportunité de mettre en œuvre un projet ambitieux autour de la bande dessinée africaine. Trois institutions ont signé, en 2018, un partenariat à cette occasion : la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image (CIBDI), l’Institut français du Congo à Brazzaville (Bilili BD Festival) et l’Institut français d’Afrique du Sud.

Outre la découverte de la bande dessinée africaine, foisonnante, méconnue et issue d’une diversité́ d’influences et d’esthétiques, et la valorisation des autrices et des auteurs du continent, ce coup de projecteur est une invitation à regarder et comprendre le monde d’un point de vue africain et d’en saisir la créativité et le dynamisme.

Trois temps forts scellent ce partenariat artistique et culturel :

  • L’exposition virtuelle « Afropolitan Comics », conçue dans le cadre du Festival national des arts de Johannesburg en Afrique du Sud, mise en ligne depuis le 9 novembre ;
  • Le Bilili BD Festival qui se tiendra du 1er au 5 décembre, à l’Institut français du Congo de Brazzaville (République du Congo) ;
  • L’exposition « Kubini, les bandes dessinées d’Afrique.s », du 27 janvier au 26 septembre 2021 à la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image à Angoulême.

 

« Afropolitan comics »

National Arts Festival de Johannesburg, Afrique du Sud

 

L’exposition virtuelle « Afropolitan comics » a été conçue dans le cadre du National Arts Festival de Johannesburg 2020, co-commissionnée et coproduite par l'Institut français d'Afrique du Sud et la Cité Internationale de la Bande Dessinée.
En ligne depuis le 25 juin dans sa version originale, elle est depuis le 9 novembre accessible dans sa version française, à l’adresse afropolitancomics.com.

Pensée comme un dialogue entre la bande dessinée sud-africaine et la bande dessinée d’autres pays du continent, cette expérience culturelle innovante permet aux internautes de naviguer entre les œuvres de 16 artistes rassemblées sous trois grandes thématiques : « Autobiographie », « Héros et Histoire », et « Folklore et Futur ».

Les planches présentées sont complétées par les analyses des commissaires d’exposition et par des entretiens exclusifs avec leurs auteurs.

Parmi les artistes exposés figurent l’artiste sud-africain Loyiso Mkize (l’auteur de l’affiche de l’exposition), l’artiste algérien Samir Toudji (dit Togui) ou encore l’artiste camerounaise Reine Dibussi.

 

Le Bilili BD festival, le festival international de la bande dessinée

Brazzaville, république du Congo

En partenariat avec l’Institut français du Congo

 

Du 1er au 5 décembre se tiendra la 5e édition du Bilili BD festival, festival dédié à la créativité graphique (Bilili, en lingala, signifie dessins ou images). Compte tenu du contexte de crise sanitaire, elle se fera essentiellement sous format digital.

Cette manifestation culturelle réunit chaque année des artistes locaux et internationaux dans les domaines de la bande dessinée, du dessin animé, de l’art digital, et du jeu vidéo. Outre la valorisation des auteurs de bande dessinée du bassin du Congo, Bilili BD festival sert également de point de rencontres professionnelles à tous les acteurs du 9e art lusophones, arabophones, anglophones et bien évidemment francophones, du continent africain.

Cette édition, placée sous la thématique « Le monde de demain : hyper connecté ou hyper isolé », explore le monde post-Covid 19. Le public sera invité et encouragé à réfléchir, à réécrire son monde avec de nouveaux codes dans une décennie qui  s’annonce pleine de changements majeurs.

Au programme numérique : expositions, rencontres d’auteurs, dédicaces, conférences-débats, master class, salon des éditeurs, cosplay et concours BDs.

Différents invités du Royaume-Uni, Danemark, Sénégal, Cameroun, France, République centrafricaine, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Niger et république démocratique du Congo, interviendront en présentiel et dans un format digital.

 

« Kubini, les bandes dessinées d’Afrique.s »

Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image, Angoulême, France

 

Du 27 janvier au 26 septembre 2021, la Cité internationale de la Bande Dessinée et de l’Image présentera « Kubini, les bandes dessinées d’Afrique.s. ». En Swahili (ensemble de langues bantoues, parlées dans une très grande partie de l’Afrique subsaharienne), Kubini signifie « création imaginaire ». Cette exposition est une road map qui se déploie autour de trois grands axes à la découverte des bandes dessinées de l’Afrique subsaharienne d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

L'ambition de l’exposition est de partir à la rencontre d’artistes et de montrer la réalité d’œuvres conçues et diffusées en Occident (Europe, États-Unis…) mais aussi sur le continent africain, sous forme d’album, dans les journaux, ou encore dans des applications pour smartphones. Ces bandes dessinées qui puisent leurs inspirations dans des traditions graphiques et narratives anciennes traduisent le nouvel élan culturel qui caractérise le sous-continent.

C’est aussi rappeler que des auteurs originaires d’Afrique – Marguerite Abouet de Côte d’Ivoire, Barly Baruti de la République Démocratique du Congo (RDC), Didier Kassaï de Centrafrique, Adjim Danngar du Tchad, Gaspard Njock, Christophe Ngalle Edimo, Reine Dibussi ou Annick Kamgang du Cameroun, Joël Salo du Burkina Faso, ou Loyiso Mkize d’Afrique du Sud, sont de plus en plus présents sur une scène internationale toujours plus mondialisée, preuve éclatante de la vitalité́ de cette bande dessinée.

Pour en savoir plus : www.citebd.org