Palmarès de la 48e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Publié le 01.02.2021
Pour sa 48e édition, le Festival international de la bande dessinée se tient en deux parties. L’une en janvier et l’autre en juin.
Le palmarès, dévoilé vendredi 29 janvier, a consacré "L'Accident de chasse" de Landis Blair et David L. Carlson. Il s'agit de la première bande dessinée de l'éditeur Sonatine.

Le palmarès de la 48e édition du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD)


Fauve d’Or – Prix du meilleur album

L’Accident de chasse, de Landis Blair et David L. Carlson
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Julie Sibony
Éditions Sonatine

 

Fauve d’Angoulême - Prix Jeunesse 8-12 ans

Le Club des amis, de Sophie Guerrive
Éditions 2024

 

Fauve d’Angoulême - Prix Jeunesse 12-16 ans

Middlewest, tome 1 : Anger
Skottie Young et Jorge Corona
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Julien di Giacaomo
Urban Comics

 

Fauve Polar SNCF

GoSt111, de Mark Eacersall, Henri Scala et Marion Mousse
Glénat

 

Fauve d’Angoulême - Prix du patrimoine

L’Éclaireur, de Lynd Ward
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Charles Khalifa
Monsieur Toussaint Louverture

 

Fauve d’Angoulême – Prix du public France Télévisions

Anaïs Nin. Sur la mer des mensonges, de Léonie Bischoff
Casterman

 

Fauve d’Angoulême – Prix des lycéens

Créé par le festival avec le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, en partenariat avec Cultura.

Peau d’homme, de Hubert et Zanzim
Glénat

 

Fauve d’Angoulême - Prix révélation

Tanz !, de Maurane Mazars
Le Lombard

 

Fauve d’Angoulême - Prix de l’audace

La Mécanique du sage, de Gabrielle Piquet
Atrabile

 

Fauve d’Angoulême - Prix de la série

Paul à la maison, de Michel Rabagliati
La Pastèque

 

Fauve d’Angoulême - Prix spécial du jury

Dragman, de Steven Appleby
Traduit de l’anglais par Lili Sztajn
Denoël Graphic

 

Prix Goscinny

Black out, de Loo Hui Phang, avec Hugues Micol
Futuropolis

 

Prix Konishi

Miyako Slocombe
Pour la traduction de Tokyo Tarareba Girls d’Akiko Higashimura
Le Lézard noir