Panorama de la BD en France : 2010-2020

Après l’étude « Les Français et la BD », publiée par le CNL en septembre 2020, qui nous a permis de mieux comprendre les pratiques, les motivations et les leviers de lecture des Français dans le domaine de la bande dessinée, il nous a semblé indispensable de clôturer l’Année de la bande dessinée, « BD 20 21 », par un état des lieux très détaillé du secteur

Décrypter les grandes tendances, les spécificités, les paradoxes et les dynamiques à l’œuvre depuis 10 ans, c’est toute l’ambition du présent rapport, réalisé par Xavier Guilbert, que je tiens à remercier pour son engagement.

Panorama de la bande dessinée en France : 2010-2020

Ce panorama de la bande dessinée en France nous offre ainsi de nombreuses pistes de réflexions et révèle les grands défis auxquels tous les acteurs du secteur devront se confronter dans les années à venir : un lectorat plutôt jeune dont le vivier diminue avec l’âge ; une offre numérique qui ne parvient pas à s’installer dans les pratiques malgré l’existence de plateformes dédiées ; un marché dynamique, mais très concentré et avec de fortes disparités ; des tensions entre auteurs et éditeurs ; enfin, le sentiment que la bande dessinée n’est pas encore tout à fait parvenue à acquérir une véritable reconnaissance institutionnelle. 

La bande dessinée, et notamment le manga, est un genre littéraire et artistique clé pour le jeune public, mais pas seulement. Ses multiples formes sont aussi le terrain de l’expression, de la créativité et de l’expérimentation, ancrés dans l’histoire de l’art mondiale, qui forment le « Génie de la bande dessinée », pour reprendre le titre donné par Benoît Peeters à sa conférence inaugurale au Collège de France, dans le cadre du cycle consacré à la bande dessinée.

Régine Hatchondo, présidente du CNL

 

Infographie du panorama de la bande dessinée en France : 2010-2020

 

Visio-conférence "Panorama de la bande dessinée" en France