BD vs Manga

Publié le 27.11.2019
Le paysage éditorial de la bande dessinée s’est beaucoup élargi depuis l’arrivée dans les rayons des libraires des premiers mangas parus en français dans les années 90...

Présentation

Le paysage éditorial de la bande dessinée s’est beaucoup élargi depuis l’arrivée dans les rayons des libraires des premiers mangas parus en français dans les années 90. Vus au premier abord comme un phénomène de niche qui n’était pas fait pour durer, ils ont gagné un public toujours grandissant et se partagent aujourd’hui l’affiche avec les comics et les BD franco-belges plus classiques.

Il est d’ailleurs amusant de constater qu’on appelle ces bandes dessinées différemment selon qu’elles nous viennent du Japon, des Etats-Unis ou qu’elles soient « bien de chez nous ». Dans toutes, on lit pourtant bien les aventures de héros, sous forme de strips, case à case, page après page, dont les dialogues sont écrits dans des bulles, et dont les sons sont retranscrits par des onomatopées.

Dans ce cas, pourquoi ne les assimile-t-on pas toutes à de la BD ? Lorsqu’on compare la BD et le Manga, c’est plus souvent pour souligner ce qui les sépare que ce qui les rapproche.

Pire encore, la plupart des lecteurs ont leur préférence, et chacun prend le parti de défendre le genre sur lequel il a jeté son dévolu, en dévalorisant systématiquement les autres.

« Je préfère les belles histoires en couleurs », « je préfère les histoires avec plein de pages », « pourquoi ils ont toujours des grands yeux dans les mangas ? », « et des gros nez dans les BD ? » Plutôt que d’essayer de profiter de la variété éditoriale, il semble que les lecteurs aient décidé de choisir leur camp dans cette guégerre des genres.

CONTACT

Alexis CHAPOLARD

Responsable de production

itinerance@lyonbd.org

09 50 21 74 00

Lyon BD Organisation
9 Quai André Lassagne
69001 Lyon

Plus d'infos sur cette exposition 

Télécharger la fiche pdf de l'exposition